Sommet – La SADC accompagne Madagascar

Le 37e sommet de la SADC qui s’est déroulé à Pretoria promet de soutenir Madagascar. Ce sommet se focalise surtout sur l’industrie et l’industrialisation de l’Afrique Australe, dans le domaine de l’agro-transformation, de l’enrichissement des minéraux, de l’énergie, des produits pharmaceutiques. Les compétences requises pour renforcer la participation du secteur privé ont été développées. La délégation malgache a été dirigée par Solonandrasana Mahafaly le  chef du gouvernement

Post-crise

Dans son discours, le Premier Ministre a mis en exergue la place que tient l’industrie dans le développement. Cette place s’avère capitale. « C’est par l’industrie qu’on pourrait améliorer non seulement notre économie mais aussi créer des emplois. Il permet de donner de la valeur ajoutée et de la chaine de valeur au niveau région » déplore-t-il.

La SADC a été désignée par l’Union Africaine dans la médiation pendant la crise socio-politique de 2009 à 2013.  Même si les résultats restent mitigés, la SADC suit avec attention l’évolution de la situation du pays. Pendant ce sommet, le Premier Ministre a dressé un rapport sur la situation du pays depuis la fin de a crise. De ce fait, il a fait appel au soutien da la SADC pour soutenir l’effort accompli par le Gouvernement pour que la stabilité y règne davantage et pour que l‘Etat malagasy puisse continuer sa lutte contre a pauvreté. Un rapport qualifié par la SADC en « évolution positive », d’après un communiqué établi par la Primature.

Bref, d’après la déclaration faites à l’issue de ce sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la SADC qui s’est déroulé au Ministère des Relations et de la Coopération Internationales, Batiment O R Tambo, à Pretoria  la situation de Madagascar sera suivie méticuleusement par la SADC.

Sources:

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/sommet-la-sadc-accompagne-madagascar/

http://www.rfi.fr/afrique/20170818-afrique-sud-le-sommet-sadc-eclipse-affaire-grace-mugabe

Football industry in China

Starting from the formation of the younger, even in schools, to create the famous « football mentality. » China cultivates the development of the sector with the opening of a new football academy, annual plans and promotion among the students.

In this 2017, China plans to get to 20 thousand football program graduate schools, academies for the training of young talents. The project is to grow the sector in the country, developing in the younger activity as it remains, according to experts, the first starting point to be true leading countries in this field. The office of the National Youth Campus Football reported that China had until December last year a total of 13,381 graduate schools, with some pilot projects in 69 counties schools, and that the intention this year is to reach 20 thousand academies, well 50 thousand in 2025.

Wang Denfeng, vice president of the China Football Association and head of the MOE (Ministry of Education) to the sport, explained that an important addition to the opening of new football academy is training with regard to schools. They are being set up, he said, more than 360 programs for primary schools and secondary. The goal is to place the football between the activities of small, even within the school system. Create short, the so famous « football mentality. » To achieve China has long since started cultural exchanges with our country, considered one of the world leaders in the field, on their own within the youth schools setting up partnerships with various Italian cities including Macerata and famous clubs like Juve, prepared according to sources recent to open 20 new schools in China.

China is poised to achieve its three objectives: to qualify for the World Cup, hosting the World Cup and win the World Cup.

See also Social Media Trends